A propos

À propos de Règne Végétal

A travers Règne végétal, il nous parait important de partager, si ce ne sont des idées communes, les différences étant complémentaires, des points de vue essentiels sur l’aspect et l’importance du vivant. En définissant 5 objectifs prioritaires pour l’avenir, nous espérons amortir les défis majeurs qui se présentent à nous et notamment celui des écarts climatiques qui vont fortement impacter nos écosystèmes.

Tout au long de ces pages, nos amis voyageurs, chasseurs cueilleurs (comme nous aimons vous imaginer), pourrez échanger, ouvrir d’autres dimensions, qui nous serons aussi constructives et profitables, partager des solutions, semer des idées, et bien sûr, trouver les graines avec lesquelles partager un sens aigu émotionnel, “une énergie pensive”, une reliance inconditionnelle entre la beauté, l’harmonie, la bienveillance et l’utilité entre les règnes. Que cela soit lors d’une rencontre avec un arbre, un conifère, des plantes ou tout simplement dans le but de constituer un héritage, dans l’idée de transmettre ce qui est partagé depuis l’aube de l’Humanité en préservant en premier lieu, la diversité et surtout la génétique originelle.

A propos de Règne végétal et d'énergie vitale
Règne végétal – A propos de l’énergie vitale

Partir d’une source pure et génétiquement préservée de toute modification, arriver à un végétal issu d’une graine originelle, puis d’un plant qui n’a pas été perturbé par une quelconque directive de productivité, chauffage, lumière artificielle, intrants accélérateurs, traitements chimiques ou insecticides sont nos premiers objectifs.

Mais pourquoi est-ce si important?

Prenons les cas de la plupart des arbres, conifères, fruitiers. Ils sont à 90% issus de bouturages. Le bouturage permet de dédoubler un végétal, de le démultiplier démesurément, car généralement, un arbre “découpé” peut ainsi donner naissance a des dizaines de centaines d’autres individus. Cela permet des mises sur le marché rapides, des états de commercialisation accélérés…

Cependant un bouturage ne donnera jamais un arbre possédant la génétique de l’arbre issu de la graine. Il vivra beaucoup un temps plus court, sera moins résistant aux différences de températures, d’écarts climatiques, sécheresses, retour de froid, ne donnera des graines qu’en partie originelles, supprimant une partie des réserves génétiques en des temps ou l’évolution risque d’être primordiale face aux transformations éphémères destinées à la multiplication intensive.

Notre priorité est de conserver les caractéristiques des végétaux originels, arbres, conifères issus de graines et qui naissent naturellement aux saisons que leurs conditions natives et génétiques ont tracé sur le sentier de l’évolution. Notre parcours est surtout de suivre la Vie, d’assurer qu’elle se maintienne dans les conditions favorables et permettent aux équilibres de se régénérer.

Nous avons également souhaité mettre en avant des espèces adaptatives aux changements climatiques à venir, des espèces dont la zone de tolérance aux froids, chaleurs, sécheresses et pluviométries soit la plus adaptée et plus large possible face aux effets incompressibles de changements perturbateurs. La vitesse d’évolution du climat dépasse toutes les mesures connues à ce jour et dépasse la vitesse de déplacement des végétaux qui ne peuvent utiliser leurs capacités d’adaptation par déplacement naturel des graines qu’ils engendrent.

Règne Végétal est enfin un projet de très longue date qui a connu ses instants d’importantes évolutions comme ses moments de mise en sommeil avant de trouver une vitesse de croisière sans pareille, après des décennies de collections, tris, sélections de graines originelles, les plus anciennes possible sur des sites protégés de la commercialisation intensive. Nous avons multiplié ces essences qui à leur tour nous ont permis de récolter des graines natives d’endroits adaptés à leur croissance.

Le Règne Végétal est l’énergie vitale du vivant, c’est la base même de notre survie et notre idéologie mercantile à permis de penser qu’avec la puissance de l’argent nous pouvions nous offrir le vivant matérialisant le poids, la forme optimisée, la rentabilité… sans distinction pour la Vie.

Cette énergie vitale vous appartient, les graines et plants que nous proposons font partie des plus grandes collections originelles, non dénaturées pour un profit quelconque, pas d’OGM, non croisées donc non affaiblies génétiquement pour une plus grande esthétique, au dépend de la rusticité ou des propriétés natives.

Petit à petit se dessine l’esprit des lieux que vous visitez…

A propos de ces lieux qui nous définissent

Atmosphère, ressentis, nous sommes imprégnés par notre vision et nos émotions lorsque nous traversons un paysage et plus particulièrement un lieu. Parfois littéralement absorbés, d’autrefois dérangés ou même complètement étrangers, nous évoluons et nous nous métamorphosons en nous posant sur un site. Nous devenons le lieu, ce lieu qui nous éveillera ou parfois nous envahira temporairement.

Mais comment pouvons-nous définir la morphosyntaxe et tenter d’expliquer un phénomène sensible qui nous ouvre sur d’autres dimensions?

Dérèglement climatique et défis majeurs

Des défis majeurs à venir, impacts climatiques, raréfaction des énergies, problèmes sociétaux et transformation rapide de nos économies…

Les 15 prochaines années s’avèrent décisives pour notre civilisation fortement éprouvée par des techniques d’exploitation du vivant décentrées, alignées sur la consommation qui se veut infinie telle que traduite par des économistes formés par des thèses du siècle dernier, des époques ou la croissance était assurée par une perspective d’augmentation infinie des ressources.

A propos de Règne végétal et du dérèglement climatique - Désastres écologiques livrés aux générations futures
Des mines de charbon à ciel ouvert, un désastre écologique et climatique qui ne sera d’aucune utilité pour les prochaines générations qui devront régler la facture climatique avec très peu de moyens

Seulement voilà, nous sommes intégrés dans un système sensible, la dérégulation de nos écosystèmes dans ses effets ne profite déjà plus à personne. Les dérives climatiques dont nous faisons reposer l’intégral impact sur nos enfants, est déjà enclenché pour des milliers d’années, même dans l’hypothèse ou nous sommes capables d’arrêter les émissions de co2 (et autres) du jour au lendemain. (Rapport du GIEC)

La Nature comme nous aimons l’appeler et l’admirer avec notre vision voltairienne du grand observateur assis sur son fauteuil de Gloire, va se rappeler à notre mémoire. Sans distinction de nos besoins et règles, sans compromission, sans mesure. Sans mesure de nos idéaux sociétaux et dans toute sa démesure.

A propos de Règne végétal - Productions éthiques, durables et des cahiers des charges très rigoureux

A cela se rajoutera (et se rajoute déjà) un défi énergétique majeur. Nous avons profité d’une énergie pratiquement gratuite qui nous a donné des moyens d’actions considérables, des capacités de s’extraire du présent pour nous projeter sur des lendemains rassurant. Il suffisait d’inventer et l’énergie faisait fonctionner. Sauf que cette dernière va devenir plus rare, plus difficile à exploiter, plus difficile à partager alors que nos besoins augmentent sans cesse. Les projections sur 25 ans nous montrent une utilisation divisée par dix pour un prix multiplié par quatre. Voilà ce que nous, génération encore gâtée, offrons à nos enfants.

Des défis importants auxquels se rajouteront les effets sociétaux. A nous de prévoir les premiers impacts, à nous de nous adapter, avec sérénité, à des lendemains non moins enchanteurs mais beaucoup plus restreints pour nos habitudes de consommation, vraiment plus limités dans nos loisirs, plus exigeants dans notre investissement quotidien et nous poussant à sortir de l’immobilisme dans lequel nous trouvons à ce jour une sécurité apparente…

Rapports du GIEC

Cultiver de l’Eau et récolter de la pluie…

Les dernières découvertes sur le “petit cycle” de l’eau peut nous permettre de réouvrir des rivières. Nous devons changer de paradigme, de manière de penser et d’appréhender le monde, accepter de laisser de la place à plus de résilience à la vie plutôt que de continuer d’arbitrer avec le peu de connaissances que nous avons des interactions du vivant. L’Eau est vivante, les plantes, les arbres lui donnent naissance. Dans la formule de la photosynthèse, une Eau toute neuve, nouvelle, va naître.

Fonder notre pensée et nos actions sur un nouveau paradigme nous permettra de passer de
notre posture passée et actuelle de bâtisseurs de désert à celle de créateurs d’oasis.

Des humains ont créé et continuent de générer la majorité des déserts par leur maladresse, leur ignorance et leur hubris. Mais, la bonne nouvelle est que, si une minorité dominante a pu faire d’une partie de la terre un enfer déserté par l’eau, les plantes et le sol, de nombreuses expériences montrent que tout un chacun peut contribuer à en faire un Éden en apprenant à cultiver l’eau.

Productions adaptées et durables, éthiques, responsables

Peut-être devrions-nous définir ce que représentent les mots “éthiques” et “durables” qui sont trop souvent employés de nos jours à des fins de stratégies commerciales.

Il est donc important de déterminer précisément les buts que nous poursuivons qui peuvent évoluer en fonction des circonstances et connaissances toujours actualisables, en fonction des évolutions climatiques et économiques.

Durable, éthique, responsable… Et si l’on faisait quelques pas ensemble?

Un cahier des charges inspiré des équilibres du Lieu

Nous devons donc repenser l’évolution de nos Terres, de la Terre, reconstruire les écosystèmes qui permettent plus de résilience, repenser un environnement primordial, détourné par un type de consommation du court terme qui génère des profits en constante baisse car nous n’inventons pas la vie, elle se génère ou disparaît.

Notre labellisation Demeter vous garanti une transparence et une rigueur quant au respect de l’environnement qui tient une place prépondérante dans la conception de nos activités. Les biotopes sont liés à notre capacité de respecter un équilibre.

Nous vous souhaitons une excellente visite, des images de Nature, de règnes de Vie étroitement intercalés et restons dans l’attente de vos idées constructives qui nous permettrons d’aller plus loin ensemble…

Cette page en pdf